Welink Builders Welink Builders
 Le DPE, un document indispensable lors d’un achat immobilier

Le DPE, un document indispensable lors d’un achat immobilier

Welink Builders

Welink Builders

Depuis 2011, il est devenu obligatoire de renseigner la classe énergie d’une maison dans le cadre de la vente ou de la location d’un bien immobilier. Ce classement fournit une information fiable à l’acquéreur du logement sur la consommation énergétique du bien. 

 

Un diagnostic de performance énergétique est nécessaire pour le déterminer. Dans cet article, retrouvez tout ce que vous devez connaître sur le sujet !

 

 

Sommaire : 

 

  • 1. Les classes énergie

a. Qu’est-ce qu’une classe énergie ?

b. Les 7 classes d’énergie pour la maison

c. Comparatif des bonnes et des mauvaises classes

  • 2. À quoi sert le diagnostic d’une habitation ?
  • 3. Le Diagnostic de Performance Énergétique ou DPE
  • 4. Comment obtenir la note de son habitation sans diagnostic ?
  • 5. Les obligations légales
  • 6. Conclusion

 

 

Les classes énergie

 

Il convient de connaître les spécificités des différentes classes énergie en vous basant sur les deux étiquettes fournies par le thermicien.

 

 

Qu’est-ce qu’une classe énergie ?

 

La classe énergie est un indice de performance énergétique annuelle d’une maison. 

 

Il s’agit d’un système de notation des biens immobiliers présenté sous la forme d’une lettre qui va de A à G. Afin de la déterminer par le biais d’une étiquette énergie, le propriétaire doit réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique ou DPE

 

Pour se faire, il convient de faire appel à un diagnostiqueur immobilier certifié. Celui-ci https://www.welinklegal.fr/blog/periode-dessai

 

étudie notamment l’isolation du logement et les solutions utilisées pour le chauffage.

 

 

Les 7 classes d’énergie pour la maison

 

La classe énergie est utile pour anticiper les consommations énergétiques annuelles de votre logement et, par conséquent, le montant de vos factures. Voici les 7 classes énergie et leurs significations :

  • Lettre A : le logement a une excellente performance énergétique, consommant moins de 50 kWh/m2/an.
  • Lettre B : le logement a une très bonne performance énergétique, consommant entre 51 et 90 kWh/m2/an.
  • Lettre C : le logement a une bonne performance énergétique, consommant entre 91 et 150 kWh/m2/an.
  • Lettre D : le logement a une assez bonne performance énergétique, consommant entre 151 et 230 kWh/m2/an.
  • Lettre E : le logement a une performance énergétique moyenne, consommant entre 231 et 330 kWh/m2/an.
  • Lettre F : le logement a une performance énergétique faible, consommant entre 331 et 450 kWh/m2/an.
  • Lettre G : le logement a une mauvaise performance énergétique, consommant plus de 450 kWh/m2/an.

 

En France, la moyenne nationale du diagnostic de performance énergétique est estimée à 250 kWh/m2/an, soit l’équivalent du DPE E.

 

 

Comparatif des bonnes et des mauvaises classes

 

Une maison classée dans la catégorie A, B, C ou D est un bien immobilier parfaitement isolé, avec un système de chauffage performant. Si vous la mettez en vente, vous êtes certain de réaliser d’importantes plus-values et de trouver facilement un acquéreur. En effet, une bonne classe énergétique garantit des économies sur les futures factures.

 

En revanche, un diagnostic DPE F ou G indique que le bien immobilier est mal isolé. Il ne conserve pas la chaleur et laisse entrer le froid à l’intérieur. Il nécessite des travaux de rénovation pour isoler la toiture, les fenêtres ou les murs. Dans certains cas, le remplacement de la chaudière est nécessaire.

 

 

À quoi sert le diagnostic d’une habitation ?

 

Le DPE immobilier est une information précieuse lorsque vous vous apprêtez à louer ou à acheter un bien. Grâce au diagnostic, il vous sera facile de choisir une maison ou un appartement avec une consommation d’énergie optimisée. Il vous permet également de prévoir le montant de vos futures factures de chauffage. 

 

Si vous souhaitez améliorer l’isolation du bien, il vous aide à déterminer les travaux de rénovation énergétique à faire et à estimer leurs coûts.

 

 

Le Diagnostic de Performance Énergétique ou DPE

 

Le DPE ou Diagnostic de Performance Énergétique est un document destiné à informer l’éventuel futur propriétaire ou locataire sur l’efficacité énergétique du logement concerné. Il permet d’avoir une estimation de la quantité d’énergie que consomme annuellement une habitation ainsi que de son taux d’émission de gaz à effet de serre. 

 

Il vous renseigne également sur son impact environnemental, son orientation, son isolation, ses matériaux de construction… En d’autres termes, le DPE communique tous les détails qui importent sur la décision d’achat ou de location d’un bien.

 

Dans le cadre d’une location ou d’une vente, le DPE obligatoire se présente sous la forme de 2 étiquettes colorées complémentaires. Elles récapitulent la classe énergie du logement et sa classe GES. La validité du DPE est de 10 ans.

 

Lors de la réalisation du Diagnostic de Performance Énergétique d’un bien immobilier, de nombreux critères sont pris en compte par l’expert, en l’occurrence : 

  • des matériaux de construction (béton, brique, bois…) et de ses caractéristiques d’isolation (fenêtre double vitrage, combles isolés…) ;
  • des équipements énergétiques (chaudière, pompe à chaleur…) ;
  • du mode de régulation de ces équipements (thermostat connecté ou non…).

 

Le critère climat est également à considérer afin de connaître la quantité de GES émise par l’habitation.

 

Comment obtenir la note de son habitation sans diagnostic ?

 

L’établissement d’un DPE est obligatoire pour un propriétaire qui cherche à louer ou à vendre son bien. Toutefois, si vous désirez connaître rapidement le classement énergétique de votre logement, voici quelques astuces utiles. 

 

Les maisons construites après 2000 se retrouvent souvent dans les catégories supérieures. Au moins, elles seront classées dans la catégorie D.

 

Par contre, les habitations construites dans les années 70 ont certainement les plus mauvaises notes. À noter que le gouvernement interdit la location des logements de catégorie F ou G à compter de 2028.

 

 

Les obligations légales

 

Le DPE est obligatoire depuis novembre 2006 dans le cadre de la vente et depuis juillet 2007 pour la mise en location d’un bien immobilier. Donc, si vous décidez de vendre ou de louer votre bien, vous devez effectuer les diagnostics obligatoires. En effet, vous allez devoir fournir aux personnes intéressées un DPE valide, donc daté de moins de 10 ans.

 

L’établissement de la DPE d’une maison doit être confié à un diagnostiqueur professionnel répondant à certains critères :

  • il doit être accrédité par le Comité français d’accréditation (COFRAC) ;
  • il doit être intègre, sans aucun lien avec le vendeur ou le propriétaire du logement ;
  • sa pratique du DPE doit être couverte par une assurance professionnelle ;
  • il doit utiliser un logiciel réglementé.

 

Il est bon de noter que le nombre de professionnels certifiés en France est estimé à 8 000.

 

 

Conclusion

 

Pour trouver un bon diagnostiqueur professionnel, vous pouvez consulter l’annuaire des diagnostiqueurs certifiés pour le secteur de l’immobilier. Il est mis en ligne par le ministère de l’Écologie et du Développement Durable. Si vous souhaitez réaliser un DPE, sachez que le prix n’est pas réglementé par l’État. Chaque professionnel fixe ses propres tarifs, qui varient généralement en fonction de la surface de la maison, de l’appartement ou du bâtiment à examiner. Mais en moyenne, ils se situent entre 90 et 150 euros. Comparez plusieurs devis avant de vous décider !

Rechercher un artisan qualifié

Vous êtes Artisan ?

Référencez votre entreprise sur le premier guide des artisans de France