Welink Builders Welink Builders
Qu’est-ce que l’aménagement urbain ?

Qu’est-ce que l’aménagement urbain ?

Welink Builders

Welink Builders

L’aménagement urbain (ou urbanisme) a pour but d’organiser et d’aménager l’espace public d’une ville pour la rendre attractive et agréable à vivre. De nombreux paramètres d’études et acteurs entrent en jeu, rendant l’exercice assez complexe. Afin de mieux comprendre comment sont conçues les villes, découvrez en détails en quoi consiste l’aménagement urbain, quels sont ses enjeux et qui influe sur les décisions d’organisation du territoire. 

 

 

Sommaire :

 

1. Définition de l’aménagement urbain

  • a. Qu’est-ce que l’aménagement urbain ?
  • b. Quels sont ses enjeux ?
  • c. Aménagement urbain et développement durable

2. Qui sont les acteurs de l’aménagement urbain ?

  • a. L’état et les régions
  • b. Les urbanistes ou agences d’urbanisme
  • c. Les collectivités ou groupement de collectivités
  • d. Les architectes
  • e. Les citoyens

3. Exemples de projets d’aménagement urbain

 

 

1. Définition de l’aménagement urbain

 

 

Qu’est-ce que l’aménagement urbain ?

L’aménagement urbain consiste à organiser et structurer l’espace public en prenant en compte les besoins des différents acteurs, le cadre politique national (et européen), les contraintes techniques, environnementales et budgétaires. 

 

Il peut par exemple s’agir de mettre en place des infrastructures suffisantes, de déterminer le besoin en logements d’une commune, de favoriser l’implantation de nouvelles entreprises, de créer de nouveaux équipements sportifs ou culturels… 

 

Les aspects de l’aménagement urbain sont nombreux et interagissent entre eux. En effet, de nouveaux emplois peuvent créer une demande plus importante en logements, qui induit elle-même une augmentation des effectifs dans les écoles publiques et rend éventuellement utile la construction d’une bibliothèque municipale ou d’un espace ludique. 

 

L’organisation urbaine est donc une réflexion globale qui s’inscrit elle-même dans une logique plus étendue d’aménagement du territoire national et régional. La mission est complexe : il s’agit d’organiser la ville de demain en répondant aux besoins locaux, tout en tenant compte des orientations de l'État et du cadre réglementaire imposé.

 

 

Quels sont ses enjeux ?

Un aménagement urbain réussi remplit plusieurs objectifs :

  • Il lutte contre les inégalités et propose une répartition uniforme des équipements et des offres de logements. La mixité sociale, l’accès à la culture, aux commerces et aux transports doivent être favorisés. 
  • Il rend la ville attractive et compétitive. Qualité de vie, intérêt touristique, événements éphémères, emplois, prix du foncier : quels que soient les points mis en avant, une ville se doit de se démarquer pour développer une bonne santé financière. 
  • Il prend en compte les enjeux environnementaux actuels et futurs en mettant en place des actions à impact positif.

 

 

Aménagement urbain et développement durable

Le fonctionnement d’une ville durable est conçu dans le but de minimiser son impact sur l’environnement tout en réfléchissant aux enjeux indispensables à un cadre de vie agréable. L’objectif est de proposer des projets urbains durables dans le temps qui remplissent au mieux ces trois critères simultanément : volet environnemental, social et économique. 

 

Voici quelques exemples de projets d’aménagement urbain durables :

  • instauration de règlements locaux privilégiant ou imposant l’utilisation d’énergies renouvelables dans les constructions neuves ;
  • mise en place d’aides financières pour la rénovation énergétique des logements existants ;
  • création d’écoquartiers à l’architecture durable ;
  • développement de transports en commun propres (électriques ou fonctionnant à l’hydrogène) ;
  • limitation des déchets ménager pour encourager le tri ;
  • organisation d’événements et vie associative dynamique ;
  • accès simplifié à la culture pour tous.

 

 

2. Qui sont les acteurs de l’aménagement urbain ?

 

 

L’organisation d’une ville demande de bien comprendre les besoins et les enjeux de chaque acteur. La conception d’un projet urbain nécessite donc plusieurs compétences et points de vue différents. 

 

 

L’état et les régions

L’aménagement du territoire se construit à des échelles différentes. Les collectivités disposent d’une certaine liberté d’action en ce qui concerne les décisions locales et les règles d’urbanisme. En revanche, ces initiatives doivent s’inscrire dans un cadre réglementaire défini par l’État (voire l’Europe). 

 

Par l'intermédiaire d’investissements ciblés ou d’instauration de lois applicables à l’échelle nationale, l’État joue un rôle majeur dans l’orientation des aménagements urbains. Il peut par exemple se manifester sous la forme d’un partenariat avec une collectivité pour favoriser le développement d’un projet d’utilité nationale. Les réglementations comme l’obligation d’intégrer un pourcentage minimal de logements sociaux dans tous les programmes de logements neufs favorise la mixité sociale dans toutes les communes du pays. 

 

À une échelle plus proche des communes, les régions jouent également un rôle essentiel dans l’organisation des villes et leurs interactions entre elles. La région peut intervenir dans différents domaines communs à plusieurs collectivités :

  • la gestion des transports régionaux ;
  • la formation professionnelle et la construction des lycées ;
  • la gestion et la protection des espaces naturels régionaux ;
  • le développement et la promotion du tourisme local ;
  • la protection du patrimoine.

 

 

Les urbanistes ou agences d’urbanisme

L'urbaniste est un professionnel de l’organisation de l’espace et de la planification du territoire. Il peut intervenir pour les organismes publics en tant que consultant et conseiller. Son rôle est alors de mener des études ciblées et d’analyser les comportements existants pour en déduire des actions positives à mener. L’aide d’un urbaniste est précieuse pour établir un programme précis (cahier des charges) avant tout lancement d’un projet d’aménagement urbain. Il peut également intervenir dans la rédaction des documents officiels d’urbanisme pour une collectivité.

 

Côté privé, un urbaniste est capable de rédiger un règlement de lotissement pour un aménageur (après avoir étudié le PLU d’une commune), d’étudier le tracé d’un nouvel axe routier, ou bien d’accompagner un maître d’oeuvre lors de l’étude de faisabilité d’un projet.

 

 

Les collectivités ou groupement de collectivités

Les élus locaux disposent d’un levier d’action majeur dans l’aménagement urbain. Au plus près de la réalité locale et des besoins ciblés, ils sont en effet les plus compétents pour apporter des solutions adaptées et cohérentes. 

 

Les communes peuvent par exemple agir sur les éléments suivants :

  • la gestion et l’entretien des infrastructures ;
  • la création et l’entretien d’espaces verts ;
  • le choix et la maintenance du mobilier urbain ;
  • la création d’espaces publics partagés ;
  • l’affectation des sols et le prix du foncier ;
  • le choix de l’aspect architectural des constructions (via le règlement d’urbanisme) ;
  • la construction d’équipements d’utilité commune (équipements sportifs, bibliothèques municipales, salle commune, espaces de stationnement…) ;
  • le système de gestion des déchets.

 

Les élus locaux délimitent un cadre réglementaire et une direction visant à harmoniser l’ensemble des constructions et espaces publics. Cela passe par la rédaction de documents applicables à toute personne publique ou privée comme le plan local d’urbanisme (PLU), la carte communale ou le schéma de cohérence territoriale. 

 

 

Les promoteurs, aménageurs, entreprises privés

En fonction des règles d’affectation du sol et du prix du foncier, des organismes privés comme les promoteurs immobiliers, les aménageurs/lotisseurs ou encore les entreprises privées participent grandement à l’organisation du paysage urbain et à son attractivité. Ils jouent notamment un rôle dans la création d’activité (et donc d’emploi) et offrent la possibilité de trouver une offre de logements attrayante

 

 

Les architectes

Les architectes apportent leur pierre à cet édifice qu’est l’aménagement urbain. Leur réflexion s’exerce à l’échelle d’un bâtiment unique, d’un groupement de bâtiments ou bien d’un espace urbain délimité. Elle doit garantir une intégration parfaite du projet dans son environnement, tout en respectant les règles d’urbanisme établies par la commune. 

L’aspect architectural des constructions est le premier élément visible d’un espace urbain. Il est à l’origine d’un sentiment d’harmonie et peut même devenir emblématique d’un quartier. Une organisation de l’espace bien conçue et un environnement visuellement agréable peuvent largement participer au bien-être des citoyens. Par exemple, une place agréable aménagée avec goût peut inciter les habitants à y passer du temps en flânant dans les commerces alentour ou en s’attardant à la terrasse d’un café.

 

 

Les citoyens

Bien que cités à la fin de cette liste, les citoyens sont bel et bien les premiers acteurs de l’aménagement du territoire. Tout projet démarre par l’analyse de leurs besoins, de leur comportement et de leurs attentes. 

 

En fonction des projets à l’étude, ils sont parfois impliqués dans les choix de conception via des consultations directes ou bien des enquêtes publiques. Des réunions de concertation publiques peuvent également avoir lieu pour les projets de grande envergure comme le tracé d’une nouvelle ligne de tramway par exemple.

 

 

3. Exemples de projets d’aménagement urbain

 

Un projet d’aménagement urbain permet d’apporter une réponse aux attentes ou besoins des usagers, tout en satisfaisant les contraintes d’urbanisme et de budget. Il est alors essentiel de définir un programme précis pour encadrer la phase de conception. Plusieurs échelles peuvent être concernées : du mobilier urbain d’un parc à l’agglomération. 

 

En fonction de son envergure, la concrétisation d’un projet urbain peut parfois demander plusieurs années de conception. Cela peut être le cas pour déterminer le tracé d’un nouvel axe routier, imaginer un aménagement aux abords d’un cours d’eau, construire une nouvelle école ou bien mettre en place une nouvelle offre de transport en commun. 

 

Le remplacement de mobilier urbain, l’aménagement d’une place publique ou d’un espace vert sont en revanche des initiatives qui demandent moins de temps (en général plusieurs mois). La rédaction d’un programme sera toutefois nécessaire afin de définir une gamme de mobilier urbain, un aspect architectural (classique, original, aspect ancien…) et un budget. Un appel d’offre public sera alors lancé pour choisir les professionnels chargés de réaliser les travaux et de gérer la maintenance des équipements. 

 

L’aménagement urbain est une tâche complexe qui nécessite de comprendre de nombreux enjeux. La difficulté réside principalement dans l’impossibilité d’anticiper tous les événements futurs et les actions individuelles de chaque acteur. Quelle entreprise envisagera de s’implanter dans une commune donnée ? Quels promoteurs investiront et quelle sera alors l’offre de logements disponible dans plusieurs dizaines d’années ? Une autre ville aux alentours ne sera-t-elle pas plus attractive, entraînant alors un mouvement important des citoyens ? Tous ces paramètres sont des exemples d’événements impossibles à prévoir précisément. 

Trouvez votre professionnel du bâtiment près de chez vous Plus de résultats

Vous êtes professionnel du bâtiment ?

Référencez votre entreprise sur le premier guide des constructeurs de France