Welink Builders Welink Builders
installer votre climatiseur

Guide complet sur l’installation du climatiseur

Welink Builders

Welink Builders

Disposer d’un système de climatisation est un plus si vous êtes à la recherche d’un véritable confort thermique au sein de votre foyer, notamment lors des fortes chaleurs estivales. 

Toutefois, l’installation d’un climatiseur est une opération qui nécessite un certain savoir-faire. Suivez le guide pour réaliser cette tâche vous-même.

 

Avant de commencer

 

Voici les différents points à respecter avant d’arriver à l’étape pose de climatiseur. L’objectif est de définir le type d’appareil répondant à vos besoins.

 

Faire un bilan thermique pour choisir le climatiseur adapté

 

La première étape consiste à réaliser un bilan thermique afin de définir la performance énergétique de votre habitation. Cette opération vous permet de définir le type de climatiseur adéquat, en fonction de la puissance requise et de l’espace disponible pour déterminer les bonnes dimensions. Parmi les éléments à prendre en compte, on distingue la superficie habitable, les besoins des occupants des lieux et le type d’isolation.

 

Vous serez ainsi en mesure de définir le niveau de puissance nécessaire afin de climatiser le foyer de manière optimale. Un sous-dimensionnement empêche le climatiseur de fonctionner normalement. Vous risquez même de voir votre consommation d’énergie augmenter.

 

Par ailleurs, le surdimensionnement de l’installation à prévoir est aussi à éviter.Si cela est le cas, le coût sera plus important, alors que vous n’avez pas besoin de ce surplus de puissance. La condensation représente également un autre problème de taille. Il est nécessaire de l’évacuer afin de ne pas se retrouver face à la formation de gouttelettes sur les murs.

 

Prendre en compte les différents critères indispensables pour faire son choix

 

Voici les critères à considérer pour vous orienter dans le choix du climatiseur idéal :

  • une climatisation normale ou une climatisation réversible disposant des modes chaud et froid ;
  • la puissance du climatiseur réversible (en Watts) est obtenue suite au bilan thermique ;
  • le design de l’appareil doit être en accord avec le thème de la décoration de la pièce dans laquelle il est installé ;
  • un niveau sonore bas assure un meilleur confort ;
  • le coût de maintenance varie selon les modèles.

 

Sachez qu’un climatiseur nécessite un entretien au moins une fois par an.

 

Effectuer les démarches administratives

 

Lorsque vous avez trouvé le bon climatiseur, vous devez entreprendre les démarches administratives nécessaires afin de pouvoir l’installer. La climatisation réversible nécessite une unité extérieure ainsi qu’un système d’évacuation des condensats. Au final, vous serez obligé de modifier la façade de votre bâtiment.

 

Les démarches varient selon le contexte :

  • Une unité extérieure nécessite une demande d’autorisation d’installation à déposer à la mairie.
  • Un propriétaire de maison individuelle entreprend une demande de travaux, toujours à la mairie. Celle-ci est validée si au bout d’un mois, aucune réponse ne lui est parvenue.
  • Un locataire doit obtenir l’accord écrit de son propriétaire. Le principal concerné entreprend la demande d’autorisation en mairie ou auprès de la copropriété. Vous devez prendre en compte le fait que l’installation est fixe. En cas de déménagement, le climatiseur reste sur place.
  • Un copropriétaire demande l’autorisation à ses collaborateurs. L’accord du syndic de copropriété est indispensable avant de débuter les travaux.

 

Une assemblée générale est nécessaire afin de statuer sur un accord ou un refus en copropriété. Le règlement qui gère la structure peut aussi autoriser ce type d’installation.

 

Choisir le bon emplacement

 

Après avoir choisi le type de climatiseur et obtenu l’autorisation d’installation, vous êtes amené à déterminer son emplacement. À cause de ses différents composants, tels que les différentes unités et différents équipements à associer, un schéma de montage est indispensable. Ce document permet de bien choisir l’endroit où le placer.

 

L’appareil de climatisation doit avant tout se trouver dans un espace aéré, sain et non humide. Il est essentiel de le protéger des aléas environnementaux (vent, pluie, etc.). Afin d’assurer la circulation de l’air dans le système, assurez-vous qu’aucun obstacle ne se dresse dans les zones environnantes (meuble, mur, etc.). Le climatiseur est à éloigner des sources de chaleur et d’eau. Il est recommandé de le placer à bonne distance des meubles, dont le canapé ou le lit.

 

Le climatiseur ne doit pas être réglé à moins de 20 °C, au risque d’attraper un rhume ou de souffrir de maux de tête. Sinon, l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur ne doit pas dépasser 8 °C. Enfin, l’emplacement peut provoquer l’effet Coandă, impactant sur le mélange d’air froid ascendant et d’air chaud descendant.

 

La pose du climatiseur

 

Il existe deux catégories d’installation :

  • la climatisation monobloc composée d’une unité intérieure ;
  • la climatisation split composée d’une unité intérieure et extérieure. Dans ce cas, l’installation est plus complexe.

 

Nous verrons en détail comment procéder.

 

Pose de l’unité intérieure

 

Ce système restitue les calories en chaleur ou en fraîcheur en ventilant les lieux. La pose du module de climatisation est assez facile à réaliser.

 

Les étapes à suivre sont les suivantes :

  • s’assurer qu’aucune gaine électrique ne soit présente au niveau du mur où le perçage de positionnement de l’unité est à réaliser ;
  • percer à la perceuse à percussion, puis insérer les chevilles et visser les pattes de fixation ;
  • se référer à la notice du fabricant pour percer le trou destiné au câble frigorifique ;
  • terminer le perçage à quelques centimètres de l’extérieur et reprendre de l’autre côté ;
  • installer l’unité sur les pattes et passer le câble frigorifique à travers le trou.

 

Il est important de ne pas oublier de faire le raccordement électrique de l’installation au foyer. r. Vous pouvez opter pour une saignée ou une pose apparente par goulotte.

 

Pose de l’unité extérieure

 

Cet élément capte les calories de l’air extérieur. Il fonctionne comme une pompe à chaleur aérothermique. Un fluide frigorigène circule entre l’unité extérieure et l’unité intérieure en vue de ramener les calories vers cette deuxième partie.

 

La pose respecte les étapes ci-après :

  • Commencer par fixer le tuyau d’évacuation des condensats à la verticale à l’aide d’un niveau à bulle.
  • Fixer également ou poser l’unité extérieure au niveau du sol, que ce soit sur la terrasse ou le balcon. Celle-ci doit disposer de coussinets en caoutchouc anti-vibration.
  • Raccorder le tuyau au compresseur extérieur.
  • Mettre l’unité sous tension.
  • Tester l’installation pour s’assurer qu’elle fonctionne correctement.

Il est bon de noter qu’il est possible d’opter pour un climatiseur mural, mais que les travaux nécessitent une modification sur la façade afin de réaliser les trous.

 

En respectant ces étapes à la lettre, vous êtes certain de ne rencontrer aucun problème majeur après l’installation.

 

Pose d’un climatiseur  monobloc

 

L’installation de ce bloc climatiseur se fait par l’intérieur. Pas besoin de perçage pour le tuyau frigorifique, de quoi faciliter la pose proprement dite. Il suffit de mettre en place les fixations et de brancher l’appareil sur le secteur. La gaine d’évacuation, quant à elle, passe par la fenêtre ou la baie.

Vous êtes Artisan ?

Référencez votre entreprise sur le premier guide des artisans de France