Welink Builders Welink Builders
Baignoire de vos rêves : tout ce qu’il faut savoir

Baignoire de vos rêves : tout ce qu’il faut savoir

Welink Builders

Welink Builders

Élément central de votre salle de bain, la baignoire se doit d’être aussi bien fonctionnelle qu’esthétique. Pour un réel moment de détente, le choix de cet équipement doit prendre en compte plusieurs critères : vos besoins, vos contraintes et votre budget. Et parce que ce marché propose désormais une multitude de possibilités, découvrez tout ce qu’il y a à savoir avant de sélectionner la baignoire de vos rêves !

 

 

Sommaire : 

 

1. Choisir la dimension de sa baignoire

  • a. La baignoire rectangulaire standard
  • b. La baignoire sabot
  • c. La baignoire d’angle

2. Les différentes formes de baignoires

  • a. La baignoire îlot
  • b. La baignoire d’angle ou asymétrique
  • c. L’habillage de baignoire

3. Quel matériau choisir ?

  • a. Les matériaux traditionnels
  • b. Les matériaux de synthèse

4. Les questions techniques à se poser avant l’achat d’une baignoire

  • a. L’installation d’une baignoire
  • b. La position de l’évacuation d’eau
  • c. L’entretien de la baignoire

5. Les accessoires et options disponibles

  • a. Le combiné douche/baignoire
  • b. La baignoire basse
  • c. La baignoire balnéo

 

 

1. Choisir la dimension de sa baignoire

 

La dimension de votre baignoire dépend très logiquement de la configuration de votre pièce. Mais, contrairement aux idées reçues, il existe désormais des modèles de baignoires qui s’adaptent à toutes les salles de bain, même les plus petites. 

 

La baignoire rectangulaire standard

Les modèles rectangulaires standards ont une largeur comprise entre 70 et 90 cm, et une longueur allant de 160 à 180 cm. Vous pouvez donc rapidement déterminer si vous disposez d’un espace libre suffisant pour y intégrer ce type de modèle. Si votre mur est d’une longueur plus grande, vous pourrez conserver un espace de rangement de type tablette dans le prolongement de votre baignoire.

 

La baignoire sabot

Des modèles compacts existent pour les plus petites superficies, également appelés baignoires sabot. Leur longueur démarre à partir de 105 cm et va jusqu’à 120 cm. Ces dimensions permettent de s’immerger dans l’eau mais sans pouvoir s’allonger complètement.

 

La baignoire d’angle

La solution intermédiaire entre les deux modèles précédents est la baignoire d’angle. Ses dimensions standards sont de 120 cm x 120 cm mais il existe bien sûr d’autres longueurs pour s’adapter à votre intérieur. L’avantage des baignoires d’angle est de pouvoir les installer dans des salles de bain aux faibles largeurs, tout en conservant un espace de circulation suffisant (selon la forme de la baignoire). Elles nécessitent cependant de disposer de deux murs suffisamment larges.

 

 

2. Les différentes formes de baignoires

 

La baignoire est un élément central de votre salle de bain. Si le choix de ses dimensions vous sera inévitablement imposé par votre pièce, son aspect esthétique est en revanche très libre et participe à créer une ambiance plus travaillée. Vintages, modernes, droits ou arrondis : tous les styles de baignoires existent désormais pour mettre en valeur votre décoration de salle de bain.

 

La baignoire îlot

Les baignoires îlots, sur pieds ou ovales conviennent parfaitement aux grandes superficies ou aux salles de bain ouvertes sur une chambre. Elles apportent un atout charme indéniable à votre pièce et un certain chic. Une grande baignoire mise en valeur au centre d’une pièce invite sans aucun doute à un moment de détente !

 

La baignoire d’angle ou asymétrique

La baignoire asymétrique dispose d’un côté légèrement arrondi ou en forme de vague afin d’occuper moins d’espace au sol. En plus d’avoir une forme atypique qui apporte une certaine personnalité à votre pièce, les modèles d’angle ou asymétriques sont parfaits pour libérer un espace de circulation devant votre baignoire. Ils donnent un sentiment d’espace plus important que les bassins rectilignes et leurs formes plus douces concordent avec le moment de calme pour lequel elles sont conçues. 

 

L’habillage de baignoire

Enfin, pensez à l’habillage de votre baignoire (également appelé tablier). Certains modèles sont conçus pour être encastrés et l’habillage peut alors s’accorder parfaitement à votre décoration. Carreaux de faïence, mosaïque, habillage bois, peinture : n'hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel ou dans les enseignes spécialisées pour avoir un aperçu de l’étendue des possibilités. Il existe également des modèles aux lignes fines et à l’habillage extérieur déjà coloré. Ils sont imaginés pour être installés tel quel, sans autre décor, et s’adaptent très bien aux salles de bain minimalistes et contemporaines.

 

 

3. Quel matériau choisir ?

 

Les matériaux traditionnels

La fonte et l’acier émaillé sont les matériaux traditionnels des baignoires. Très résistants, ils sont aussi très esthétiques et s’accordent parfaitement à votre salle de bain de style rétro ou vintage. Autre avantage : ces deux matériaux traditionnels conservent très bien la chaleur. Idéal pour profiter de votre bain de longues minutes ! En revanche, la fonte et l’acier émaillé sont assez lourds et demandent un budget souvent plus important que les baignoires en matériaux de synthèse. 

 

Les matériaux de synthèse

Parmi les matériaux de synthèse, on retrouve l’acrylique (le plus répandu), la fibre de verre ou encore la résine de synthèse. Vous pouvez également trouver des baignoires en Toplax (acrylique renforcé) : matériau naturellement antidérapant et entièrement recyclable. Les matériaux de synthèse permettent en général d’opter pour des formes de baignoires plus complexes qui s’adaptent facilement à tous les styles de décoration. Ils sont également plus légers et plus abordables en termes de prix. Les modèles d’entrée de gamme standards à poser ou à encastrer démarrent à partir de 150 euros. 

 

 

4. Les questions techniques à se poser avant l’achat d’une baignoire

 

L’installation d’une baignoire

Avant de sélectionner un modèle de baignoire, et en particulier lors d’une rénovation de salle de bain, pensez à bien étudier les dimensions des passages dont vous disposez. Les baignoires sont des éléments imposants et monobloc (non démontables). Il est donc indispensable de s’assurer qu’il vous sera possible de passer par les portes, mais également dans vos couloirs exigus ou escaliers. 

 

La position de l’évacuation d’eau

Les plans techniques des différentes baignoires indiquent l’emplacement de l'évacuation d’eau. Il est souvent possible de raccorder le flexible de vidange de la baignoire à votre évacuation d’eau, ou bien d’ajouter une rallonge si votre évacuation est trop éloignée. En revanche, prêtez attention à son emplacement une fois votre baignoire installée. Il est en effet plus esthétique de masquer l’évacuation d’eau dans un socle (pour les baignoires ilôt lors d’une rénovation par exemple) ou dans le tablier de baignoire. Prévoyez également de conserver un accès à votre tuyauterie en cas de fuite ou d’évacuation bouchée. Pour éviter des erreurs de conception lors de vos travaux de salle de bain, n’hésitez pas à faire appel à un plombier professionnel qui saura vous conseiller.

 

L’entretien de la baignoire

Si les baignoires sur pieds peuvent effectivement s’installer contre un mur pour un gain de place, pensez tout de même à vous laisser la possibilité d’accéder à l’arrière de la baignoire pour l’entretien. Il est fréquent d’oublier ce détail lors du choix d’une baignoire ilôt.

 

Les baignoires dites balnéo possèdent parfois des reliefs à l’intérieur du bassin pour délimiter l’emplacement des jambes une fois allongées. Ces forment créent des recoins et des angles qu’il est nécessaire de nettoyer très régulièrement pour éviter un dépôt de calcaire très difficile à retirer. Pour éviter un entretien trop contraignant, il peut être judicieux de préférer une baignoire aux finitions lisses, avec éventuellement une fonction de rinçage des robinets jet d’eau.  

 

 

5. Les accessoires et options disponibles

 

En fonction de votre budget, de vos besoins et de la fréquence d’utilisation (salle de bain principale ou secondaire), vous pouvez ajouter des accessoires à votre baignoire.

 

Le combiné douche/baignoire

Si vous êtes adeptes des douches, mais appréciez avoir la possibilité de prendre un bain de temps en temps, l’ajout d’un pare-baignoire est indispensable. Selon vos besoins, vous pouvez également ajouter une barre d’appui murale pour vous aider à sortir de la baignoire, ainsi qu’une robinetterie de type colonne de douche, plus pratique au quotidien. 

 

La baignoire basse

Si vous avez des enfants en bas âge ou que vous avez parfois du mal à sortir de votre bain, il existe des baignoires dont la hauteur de tablier est réduite. Cette faible hauteur vous permet de lever la jambe moins haut pour entrer et sortir de votre baignoire, ou de laver votre bébé plus confortablement. Pour compléter cette fonction, vous pouvez également opter pour un modèle avec une porte intégrée dans le tablier

 

La baignoire balnéo

Enfin, les baignoires balnéo seront les meilleures alliées de vos moments de détente. Ici encore, toutes les options sont possibles : appui tête, sonorisation intégrée, luminothérapie, baignoire une ou deux place(s), etc… Prenez le temps de comparer les tarifs proposés et si besoin, de vous faire conseiller par un professionnel du secteur. 

Vous êtes professionnel du bâtiment ?

Référencez votre entreprise sur le premier guide des constructeurs de France