Welink Builders Welink Builders
Architecte ou maître d'œuvre : quelle différence ?

Architecte ou maître d'œuvre : quelle différence ?

Welink Builders

Welink Builders

Si vous envisagez de vous lancer dans un projet de construction neuve ou de rénovation, vous aurez probablement besoin d’être accompagné par un professionnel. Faut-il faire appel à un architecte ou un maître d'œuvre ? Quelle est la différence entre ces deux prestataires ? Quelles sont leurs qualités respectives ? Y a-t-il une différence de coût ? Welink Architects vous explique tout.

 

 

Sommaire : 

 

1. Quelles sont les différences entre un architecte et un maître d’oeuvre ?

  • a. La formation
  • b. Les prestations
  • c. Les obligations
  • d. Le contrat
  • e. Le prix

2. Architecte ou maître d'œuvre : comment choisir ?

  • a. Pourquoi faire appel à un architecte ?
  • b. Pourquoi faire appel à un maître d'œuvre ?

 

 

1. Quelles sont les différences entre un architecte et un maître d’oeuvre ?

 

 

La formation

La principale différence entre un architecte et un maître d'œuvre réside dans leur formation initiale. Pour exercer sous cette appellation, un architecte doit être titulaire d’un diplôme d’état et être inscrit à l’Ordre des architectes. Ce métier est donc réglementé. Vous avez la possibilité de vérifier si l’architecte que vous contactez est bien inscrit en consultant le site officiel de l’Ordre des architectes. 

 

À l’inverse, le métier de maître d'œuvre ne nécessite aucun diplôme particulier et n’est pas réglementé. Cela ne signifie pas que votre prestataire est moins compétent, mais simplement qu’il n’existe pas de formation précise pour exercer cette profession. Soyez donc vigilant et n’hésitez pas à interroger votre interlocuteur sur son expérience et sa formation. Il peut s’agir d’une personne sans aucun diplôme mais ayant une très solide expérience de terrain, ou bien d’un titulaire d’un diplôme universitaire plus technique (DUT, BTS, MASTER, diplôme d’ingénieur…). Mais il peut également s’agir d’un prestataire n’ayant aucune formation ni aucune expérience significative dans le bâtiment. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les compétences d’un maître d'œuvre avant de travailler avec lui. 

 

 

Les prestations

Architectes et maîtres d'œuvre interviennent sensiblement sur les mêmes missions lors d’un projet de construction. Ils sont tous deux qualifiés pour gérer un chantier, de sa conception à sa réalisation. Chacun d’eux est compétent pour réaliser des plans, pour suivre les travaux et vous accompagner lors de la réception. Il existe toutefois quelques différences dans leurs qualités respectives. 

 

De par sa formation, un architecte est doté d’une plus grande sensibilité esthétique et de qualités de conception parfois plus étendues qu’un maître d'œuvre. Il a également une vision globale de votre construction et cherchera à l’aménagement intérieur avec l’aspect architectural extérieur et l’intégration du projet dans son environnement. Sa valeur ajoutée : la personnalisation et la recherche d’esthétique.

 

Un maître d'œuvre a souvent un œil plus technique sur votre construction. Il réfléchit à simplifier la réalisation des travaux en recherchant des solutions techniques pérennes en cohérence avec votre budget. Son expertise technique vous sera notamment utile dans le cas d’une rénovation ou d’une extension car il saura anticiper les points critiques du chantier et vous proposer des solutions réalisables. En revanche, son profil bride parfois sa créativité et ses choix de conception.

 

 

Les obligations

 

  • Obligation de conseil 

L’architecte et le maître d'œuvre sont tenus à une obligation de conseil pendant toute la durée de leur mission. Ils doivent vous informer (par écrit) s’ils doutent de la faisabilité de votre projet, s'ils estiment que vos souhaits ne sont pas en cohérence avec votre budget et peuvent aller jusqu’à vous dissuader de poursuivre votre projet si nécessaire. Ils doivent également vous fournir toutes les explications nécessaires pour effectuer vos choix en toute connaissance de cause. 

 

  • Obligation de moyens

En phase de conception, l’architecte a une obligation de moyens. Il doit tout mettre en œuvre pour produire un dossier administratif qui puisse être accordé par les services d’urbanisme compétents. Il ne pourra donc pas être mis en cause si la demande de permis de construire est refusée (excepté si vous prouvez qu’il a commis une faute ou si l’obligation de résultat est prévue dans le contrat qui vous lie). 

 

  • Obligation de résultat

Dès lors que la phase de réalisation est enclenchée, il incombe à l'architecte ou au maître d'œuvre une obligation de résultat. Ils sont tenus de concevoir un projet techniquement réalisable et en cohérence avec votre budget. Sur le chantier, ils doivent s’assurer que les travaux sont réalisés conformément aux règles de l’art de la construction et que les matériaux mis en œuvre sont conformes aux plans. L’ouvrage réceptionné doit être exempt de vice et répondre à l’ensemble des réglementations en vigueur. 

 

  • Obligations contractuelles

Enfin, architecte et maître d'œuvre ont l’obligation de respecter l’ensemble des clauses du contrat qui vous lie. D’où l’importance de bien l’étudier et de détailler au maximum les missions confiées à votre prestataire. L’ouvrage doit également être conforme en tout point aux plans et descriptifs techniques contractuels. En cas de modification en cours de chantier, nous vous conseillons de la formaliser à l’aide d’un avenant au contrat initial.

 

 

Le contrat

Qu’il s’agisse de l'architecte ou du maître d'œuvre, leurs contrats respectifs ne sont pas réglementés. Dans les deux cas, étudiez-le donc dans le détail et n’hésitez pas à apporter vos remarques si une clause vous paraît suspecte ou vous semble porter à confusion. Vous pouvez aussi demander à ajouter des clauses comme une date limite d’achèvement des travaux ou bien un plafonnement des éventuels dépassements d’honoraires. Sachez toutefois qu’aucune clause du contrat ne permettrait à votre architecte ou maître d'œuvre de se soustraire à ses obligations légales détaillées plus haut. 

 

Le contrat de maîtrise d'œuvre ou le contrat d’architecte est un contrat de service qui accompagne un devis d’honoraires. Il ne s’agit en aucun cas d’un devis de travaux. Certains prestataires se présentent comme des maîtres d'œuvre réalisant également les travaux. Il s’agit en réalité d’entreprises générales ou d’entreprises tous corps d’état assurant en interne le suivi de leur travaux. Attention car dans ce cas, il n’y aura pas de mise en concurrence des entreprises (puisque vous signerez un devis de travaux avec l’entreprise générale). Plus gênant, le maître d'œuvre étant également l’entrepreneur, il sera probablement moins transparent quant à la réalité des aléas de chantier. 

 

 

Le prix

Les missions de l’architecte et du maître d'œuvre étant sensiblement identiques, leurs honoraires sont souvent similaires. Ils sont calculés la plupart du temps sous la forme d’un pourcentage du montant des travaux. 

 

À prestation égale, il est possible que le devis de l’architecte soit plus élevé. Cela s’explique par le fait que le code de déontologie des architectes leur interdit de percevoir une commission de la part des entreprises qu’ils recommandent. Cela n’est pas le cas des maîtres d'œuvre qui, s’ils ont recours à cette méthode pour se rémunérer, peuvent alors se permettre de proposer un devis d’honoraires plus bas. 

 

 

2. Architecte ou maître d'œuvre : comment choisir ?

 

Pourquoi faire appel à un architecte ?

En fonction de la nature de votre projet, il est possible que le recours à un architecte soit obligatoire. C’est notamment le cas des constructions neuves dont la surface de plancher excède 150 m² ou des travaux d’extension portant la surface totale de votre construction à plus de 150 m². Si vous vous trouvez dans cette situation, vous n’aurez pas le choix et devrez contacter un architecte pour la phase de conception et le dépôt du permis de construire. Si vous le souhaitez, vous pourrez ensuite faire appel à un maître d'œuvre pour le suivi des travaux.

 

Vous pouvez aussi choisir de faire appel à un architecte pour sa créativité. Si vous avez le souhait de construire une maison atypique, à l’architecture recherchée ou utilisant des matériaux innovants, l’architecte vous sera d’une grande aide. Il en est de même pour les rénovations ou extensions de maisons anciennes. Ses connaissances vous garantiront un rendu harmonieux, conservant et respectant le charme de la construction existante.

 

 

Pourquoi faire appel à un maître d'œuvre ?

Le choix du maître d'œuvre peut être judicieux si vous pensez faire construire une maison dont la surface de plancher est inférieure à 150 m². Il est parfaitement compétent et habilité à déposer un permis de construire pour vous. 

 

Vous pouvez aussi choisir un maître d'œuvre dans le cas d’un projet de rénovation complexe pour lequel vous avez principalement besoin d’un appui technique et de conseils pour le choix des entreprises. Si votre budget est limité, il sera plus à même de vous proposer des solutions « classiques » pour rester cohérent avec vos capacités financières. 

 

Vous êtes toujours indécis ? Rien ne vous empêche de faire appel à un architecte pour la phase de conception, puis à un maître d'œuvre pour le suivi des travaux. Certains maîtres d'œuvre travaillent en partenariat avec des architectes pour proposer en équipe une prestation qualitative et complète.

 

Vous l’aurez compris, architectes et maîtres d'œuvre ont quasiment le même rôle lors d’un projet de construction. Votre choix dépendra alors de l’ampleur de votre projet, de sa nature et de vos priorités. Quel que soit votre choix, pensez à choisir un prestataire ayant une expérience dans le type de projet que vous souhaitez réaliser.

Vous êtes professionnel du bâtiment ?

Référencez votre entreprise sur le premier guide des constructeurs de France